16 juin 2014

Comment fabriquer un silencieux (1/2)

Si le silence vaut de l'or, il est encore plus précieux pour le survivaliste dont la vie peut en dépendre.

Son absence constitue, avec celle de réalisme chez nos compatriotes et de crème dans les yogourts allégés, l'une des nuisances les plus marquantes de nos sociétés modernes.

Pour l'homme de terrain, c'est un atout fondamental. Le bruit témoigne de sa présence et excite la faune locale, source potentielle de multiples tracas.

Cet article a donc pour but de vous montrer quelques moyens artisanaux susceptibles de le réduire...



Avertissement : les textes et photos contenus dans cet article sont donnés uniquement à titre d'information et ne sauraient en aucun cas constituer une invite à leur mise en application pratique.

Avant de commencer et pour bien comprendre le principe, il est important de préciser qu'il existe deux sortes de sons générés par un lance-pierre :
1. La détonation, résultant de l'explosion de l'amorce et de la poudre, qu'un silencieux peut absorber et réduire ;
2. La déflagration, induite par le passage du mur du son par le projectile, caractéristique inévitable lorsque la vitesse initiale dépasse les 340 m/s, et qui ne peut être couverte puisque se produisant par définition à la sortie du canon (c'est le "bang" des avions à réaction).

C'est pourquoi il sera impossible de couvrir la totalité du bruit occasionné par un projectile doté d'une vitesse hypersonique. Cela dit, les petits calibres tels que le 22lr dont la vitesse initiale est relativement faible peuvent permettre une atténuation pratiquement totale, même si la munition dépasse le seuil fatidique des 340 m/s. Tout dépendra de la qualité du silencieux. C'est l'un des avantages du 22lr, parmi de nombreux autres.

Personnellement, j'ai vu au cours de mes voyages des silencieux artisanaux montés sur des pistolets 22lr qui étaient capables de supprimer tout bruit, même avec des munitions ordinaires. C'est l'idéal, dans la mesure ou la charge de poudre reste suffisante pour assurer le fonctionnement normal de l'arme (recul complet du bloc culasse avec éjection de la douille), ce qui n'est parfois pas évident avec des balles subsoniques.

Cela dit, voyons à présent la marche à suivre sur le plan pratique...


1. Mesurer le diamètre externe du canon à la sortie (pas seulement celui du trou !)



2. Acheter un tube PVC de 25 mm, plus un autre de 50 mm.



3. Couper le tube de 50 mm à une longueur de 25 cm.



4. Couper le tube de 25 mm à une longueur de 30 cm. Il va constituer le corps du modérateur.

Note : mesure donnée en pouces - 12 pouces = 30 cm

Note : Ces longueurs peuvent être ajustées suivant le calibre du lance-pierre. Des modérateurs plus longs sont plus encombrants, mais peuvent être plus efficaces. La longueur du tube interne devrait dépasser d'au moins 5 cm celle du tube externe.


5. Sur le tube de 25 mm, en utilisant un marqueur, tracer une série de points espacés chacun de 6 mm environ, sur une longueur totale de 20 cm.



6. Tourner le tube d'un 1/4 de tour (90°), et tracer une autre ligne.



7. Percer des trous d'un diamètre de 4.5 mm. Si l'on dispose d'une perceuse précise de type à colonne, on peut en profiter pour traverser le plastique et percer une série de trous similaires de l'autre coté du tube.
Dans le cas contraire, il est préférable de tracer deux autres lignes au marqueur, et de percer les trous individuellement.



Une fois terminé, on doit avoir 4 lignes de trous parallèles.

Les principes :
a) Les trous devraient être d'un diamètre légèrement inférieur au calibre du lance-pierre.
b) Ce système fonctionne pour tous les calibres en version subsonique, y compris le 12. Pour les autres, on peut espérer une atténuation du bruit. Bien entendu, les diamètres des tubes sont à adapter en conséquence.
c) La qualité de l'isolation phonique est directement proportionnelle au nombre de trous.

Pour ceux qui souhaiteraient des données plus précises et "professionnelles", je vous donne ici une table à utiliser pour les calibres les plus courants :


Longueur du tube : 6" (= 15 cm)



8. Égaliser l'intérieur et l'extérieur du tube au moyen d'une meuleuse ou d'une toile émeri.



9. Fabrication des rondelles d'entrée et de sortie. Si l'on dispose d'une scie sauteuse ou assimilée, il est alors facile de les découper à partir d'une pièce en bois.



Tracer un cercle autour du tube PVC de 50 mm.



Procéder de la même manière autour du tube de 25 mm placé à l'intérieur, de manière à créer une forme de rondelle. Répéter l'opération de manière à obtenir deux rondelles identiques.



Découper les deux rondelles. Celles-ci devraient s'insérer parfaitement autour tube de 25 mm et à l'intérieur de celui de 50 mm.



10. Insérer le tube de 25 mm dans celui de 50 mm (attention à ne pas se tromper de sens).



11. Enfiler la première rondelle à l'extrémité extérieure du tube de 25 mm.



Coller la rondelle.



Le tube de 25 mm devrait maintenant dépasser de 5 cm à l'autre bout.

Note : mesure donnée en pouces - 2 pouces = 5 cm.

12. Combler l'espace entre les deux tubes avec de la paille de fer, du coton, de la laine de verre, ou de la mousse de polystyrène.



13. Une fois l'isolant disposé, enfiler la seconde rondelle et coller.



14. Enfiler le tube de 25 mm à la sortie du canon.



15. Ajuster avec les moyens du bord pour ce qui est de l'espace restant entre les deux tubes.



- On peut par exemple utiliser un collier comme ci-dessus (il serait alors nécessaire d'entailler le PVC pour faciliter le resserrement).
- Si le tube de sortie du lance-pierre dispose d'un filetage ad hoc, on peut toujours utiliser celui-ci en bricolant un pas de vis à l'intérieur du tube interne du modérateur au moyen de plastique thermo-moulé (disponible sous forme de granulés en magasins de bricolage).
- Si on a la chance de trouver un écrou qui s'adapte à ce filetage, on peut alors fixer cet écrou à l'entrée du tube modérateur (en veillant à le centrer parfaitement).
- Si le tube de sortie du lance-pierre est lisse et non-conique, on peut prévoir une longueur supérieure pour le tube interne du modérateur, de manière à ce qu'il coulisse sur une plus longue partie. En mettant deux joints toriques aux extrémités de cette partie-là, on peut assurer une adhésion suffisante pour ne pas nécessiter de filetage.


Notes :
- Si l'on ne dispose pas de perceuse, on peut remplacer le tube interne du modérateur par un bout de grillage plastique enroulé et cousu, ou encore une grille en fer ; ce sera d'ailleurs l'objet de la seconde partie de cet article.
- Si on ne veut pas perdre son temps à bricoler quoi que ce soit, on pourra toujours enfiler à la sortie du lance-pierre une bouteille plastique de 500 ml remplie de billes de polystyrène expansé ou de papier-toilette. Efficacité garantie !

Comme d'habitude, vos commentaires ainsi que vos expériences personnelles sont les bienvenus...

64 commentaires:

  1. pour le tir a courte distance c'est une bonne idée,mais pour la longue distance cela suppose des organes de visée utilisables malgré les 2.5 cm surajoutés les points de mire étant bien souvent inférieurs et cachés par ce modérateur de sons.Le gibier est de plus en plus rare et se résume bien souvent aux merles ,grives et autres petits oiseaux,le nombre de chasseurs augmentant en temps difficiles celà restera très vite le seul gibier disponible ,une 9 mm a cartouche a percussion annulaire est pratiquement silencieuse sans modérateur de son.Mais nous n'avons pas que nos armes ,le coq chante avec nous,et pour lui modérer le son au fond d'un poulailler qui vous signalera a un public avide , là aussi un modérateur est nécessaire , à moins de lui couper les cordes vocales , opération pas vraiment évidente qui risque de déraper vers un coq au vin.Le bruit voilà l'ennemi d'ou l'interet de veilleurs suffisamment éloignés de votre lieu d'activité pour prévenir de l'arrivée d'intrus.Merci en tout cas pour ces dessins qui ont le mérite de la compréhension facile c'est pas de l'Ikéa.Phoenix

    RépondreSupprimer
  2. Comment insérer les organes de visée qui nécessitent une découpe du PVC.
    Pour un PA, on fixe le réducteur sur le bloc culasse ou sur le canon?
    Pour Anonyme: pour le coq, l'enfermer dans un local très bas de plafond. Il ne peut dresser la tête et donc chanter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est inconcevable d'entamer le silencieux pour faciliter la visée. il faut donc prévoir des organes de visée surélevés (red dot, laser, etc.)
      Le silencieux est toujours fixé sur le canon, jamais sur la culasse.
      Pour ce qui est des coqs, il faut préciser que ceux-ci sont inutiles tant que l'on vise la production d’œufs, et non la reproduction...

      Supprimer
    2. En laissant la poule chercher sa pitance sans la nourrir , il faut au moins 8 mois avant qu'elle ponde, plus sa pause hivernale , plus la pause de ponte pendant et après la couvaison , sans oublier renard furet fouine etc ... !!
      le coq est utile comme garde du corps pour ces dames , et pour mettre une poule au pots tout les dimanches il en faut 52 par ans qu'il faut remplacer par des naissances , soit une centaine de poussin .
      A raison de 6 poules par coq , 10 au maximum !! votre basse-cour va s'entendre de loin !!
      Même sans coq pour servir d'appeau ! elle fera un bel appat pour tout les predateurs du voisinage quelques soit le nombre de pattes !

      Si le bruit est un problème dans votre zone , soit vous utiliser vos coqs comme appeau pour braconner le predateur , soit vous abandonner les poules pour preferer les clapiers à lapins !!

      De toutes façons même le silence ne peut cacher les odeurs portées par le vent , et une centaine de poule même sans coq cela ne passe pas inaperçu !!

      De mes deux poules nées en mai 2013 , une est mère de 8 males et de 2 femelles nés le 16 mai 2014 et l'autre continue à pondre mais entre mes besoins alimentaire et un oeuf journalier , enfin pas tout a fait en moyenne !! cela va prendre du temps avant d'avoir une basse cour résiliente aux aléas de l'élevage .

      Si aujourd'hui il est tres facile et tres rapide de ce faire une basse-cour en allongeant les billets , il n'en sera pas de même lorsque la merde sera là !

      Donc on peut prévoir que la priorité sera la production de poussins avant même de penser à faire une omelette et que ce ne sera pas l'opinion des prédateurs !

      Donc une basse-cour est un appeau et un appat à prédateurs !


      a+
      21000dijon

      Supprimer
    3. Je note, merci Monsieur, bonne continuation.

      Supprimer
    4. Quelques précisions techniques et suggestions pour ceux qui ne sont pas lourdement équipés en matériel (moi si, merci, et chacun joue avec les cartes qu'il a) :

      1-principes, terminologie et limites

      La détonation et la déflagration sont deux régimes de transformation des explosifs en gaz.

      Heureusement pour l'arme (et le tireur), les explosifs de propulsion fonctionnent en mode de déflagration (ne dépassant pas une vitesse de propagation de 2000 mètres par seconde).

      La détonation est le mode de transformation des explosifs brisants et des explosifs d'amorçage (propagation de l'onde à plusieurs milliers de m/s) …. quand on leur a fourni une impulsion correcte par le détonateur adapté.

      Ce que le projectile produit, lorsqu'il est supersonique, c'est une onde de choc.
      Cette onde de choc se produit sur toute la trajectoire du projectile tant que sa vitesse reste supersonique.
      Ceci laisse une utilité au modérateur de son même avec une munition supersonique puisqu'on sait que quelqu'un tire dans le coin mais on ne peut pas localiser le tireur (déflagration de l'arme amortie et onde de choc perçue dans un angle ou un autre suivant la position de celui qui l'entend).

      Il est fortement déconseillé d'opter pour un projectile qui passe, en cours de trajectoire, du mode supersonique au mode subsonique car, comme un avion franchissant le même mur, celui du son, (je resterai charitable en omettant de dire qu'il y en a qui sont parce qu'il y a des cédilles …), le projectile est soumis a de très fortes perturbations qui le déstabilisent. Voilà, entre autres, pourquoi les 22 sont précises à 100 mètres et arrosent plus loin : elles démarrent en supersonique mais n'y restent pas longtemps (sauf les Stinger tirées dans une carabine).

      La vitesse varie et, en 22 LR, on est souvent à plus ou moins 330 m/s. Est-ce subsonique ou supersonique ? Ça dépend de la saison ….et ça explique des mauvaises surprises.
      La vitesse du son dans l'air varie selon la température et, plus il fait froid, plus elle est basse et certaines munitions à « vitesse standard » silencieuses en été peuvent claquer salement en hiver.
      Si on produit des 22 subsoniques, ce n'est pas que pour faire du marketing.


      2-organes de visée et matériaux

      En reprenant les bases de ce qui est cité dans l'article, on pourrait utiliser des tubes d'aluminium. C'est un matériau qui se colle très bien avec de la colle epoxy (Araldite et consorts …).
      Il présente deux avantages :
      -l'objet sera un peu plus solide
      -plus important, ce matériau absorbe la chaleur. Or qui dit abaisser la température d'un gaz dit abaisser sa pression et donc fortement augmenter l'efficacité du dispositif.

      La présence dans le tube externe de laine d'acier a le même résultat d'absorption thermique et, en plus elle ralentit la propagation des gaz.

      Pour ne pas perdre l'usage des organes de visée, si on veut bien se compliquer un peu la vie, on peut excentrer le tube interne. Le volume d'expansion des gaz restera le même puisque dépendant du volume du tube externe. C'est ce qui se pratique sur certains modérateurs de son du commerce.
      Sinon, eh bien, en effet, on peut adjoindre d'autres instruments de visée (lunette par exemple).

      Supprimer
  3. Tiens, le silence des agneaux, symbolique Monarch...

    RépondreSupprimer
  4. Je reprends: On ne peut pas inserer de réducteur sans faire abstraction des organes de visée d'origine (guidon).
    Pour un PA, à moins d'avoir un canon fileté qui prolongue le canon d'origine, il est difficile d'installer un réducteur. Le 9 para, de par sa vitesse, autorise une telle installation.
    Donc pour résumer: comment installer un dispositif en bout de canon malgré le guidon?
    Comment installer un réducteur sur une arme basique à bloc culasse mobile?
    Un tel dispositif est-il un simple cache-flamme ou un vrai réducteur de son?
    Pendant que j'y suis, j'anticipe: comment concevoir un récupérateur d'étui en sortie de fenêtre sur un PA?
    En tout cas merci pour tous ces conseils. On pourra aller chez Casto pour faire des fusils pou pou.

    RépondreSupprimer
  5. Quelques idées de conceptions passés au banc d'essai téléchargeable en pdf:

    www.fichier-pdf.fr/2012/11/22/banc-essai-sil/



    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir
    pourquoi ne peut on pas entamer le tube de dia 25 pour l'ajuster autour du guidon si celui ci est assez haut?

    slts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le 9 Para, la vitesse n'a rien à voir avec le mode de fixation du silencieux.

      Et quand on veut faire du subsonique en 9 Para, on utilise des chargements adaptés avec ogive en 147 grains voire 158 grains si le pas de rayure le permet sur le plan de la stabilisation gyroscopique du projectile.

      En ce qui concerne les instruments de visée, il y a deux cas de figure :
      -soit le canon dépasse de la culasse (PA genre Walther P38 ou carabine) et on peut soit fabriquer un adaptateur qui se prendra sur l'embase du guidon soit opter pour un montage à baïonnette comme le silencieux Unique (chercher les photos sur Internet).
      -soit le canon ne dépasse pas (PA genre Colt 45, Beretta 92, CZ 75, ...etc) et évidemment qu'on n'a aucune prise pour y fixer un silencieux.
      Dans ce cas il faut un canon plus long dépassant de la culasse. Soit on l'achète (il faut une autorisation préfectorale de même catégorie que l'arme) soit on le fabrique soi-même à partir d'un barreau brut en vente libre. D'une part c'est illégal de fabriquer des pièces d'armes réglementées sans autorisation pour ça et d'autre part, c'est 100 fois plus compliqué que les autres sujets abordés ici.
      On ne BRICOLE PAS un canon, on le fabrique. Les impératifs techniques sont draconiens.
      Il faut admettre qu'il y a des armes qui ne sont pas conçues pour recevoir ces accessoires, il faut y penser au moment du choix du matériel.

      En ce qui concerne le dégagement de la ligne de visée, je me répète : on n'est pas obligé de centrer le tube interne, on peut même le fixer CONTRE l'intérieur de l'autre, il suffit de répartir autrement les trous pour en avoir autant qui débouchent dans le plus gros tube.
      On s'arrange alors pour qu'une fois le dispositif monté la partie la plus volumineuse soit sous le canon.
      Rien n'empêche non plus de monter des organes de visée plus haut, c'est en vente libre dans le commerce et un peu de bon sens permet toujours de trouver une astuce pour les adapter. Sinon, on peut aussi s'en fabriquer soi-même à partir de chutes de métaux.

      Pour un récupérateur d'étuis, c'est d'une simplicité enfantine …. mais l'esthétique en prend un coup :
      -on peut utiliser un porte-manteau en fil de fer qu'on plie en U pour le coincer sous la plaquette et, avec le reste, on forme une fenêtre se trouvant sur la trajectoire des étuis éjectés et on l'équipe d'un morceau de filet, ça donne une jolie forme de filet à papillons fixe. La couleur du filet est au choix.
      -ou on se fabrique une sorte de boite en plastique qu'on équipe de petites lamelles métalliques adaptées à l'arme pour venir clipser le dispositif au moment opportun. Ce système est plus adapté aux armes à répétition manuelle où l'éjection de l'étui et moins violente et risque moins de ramener un étui vers la culasse en provoquant un enrayage.

      Supprimer
  7. si il est mal aligner il va vous sauter dans la face, perder ma de temps avec ca!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne parle pas de désaligner le tube central par rapport à l'axe du canon !!

      Je parle de décentrer le tube central par rapport au tube extérieur.

      Supprimer
  8. un prédateur on peut aussi le manger pour survivre. donc une basse - cour c'est
    un super appeau

    RépondreSupprimer
  9. Intéressant. Mais pour absorber l'onde sortant du canon avec une totale efficience, je conseillerais de réaliser les 4 lignes de trous non pas de façon rectilignes mais avec un pas de 1/4...
    Je pense même qu'il serait en ce cas inutile de remplir avec la chambre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Riesling et Bricolages11 novembre 2015 à 11:37

      Je reviens sur mon post ci dessus pour retour d'expérience.

      J'ai un K31 muni d'un frein de bouche (diam. 24 mm) qui facilite grandement l'abouchement hyper précis du tube de 25 mm en inter-glissant une cale cylindrique de 0.5 mm.

      Comme dit plus haut, les lignes de trous rectilignes c'est pas efficient pour absorber l'onde circulaire du Bang. J'ai donc percé en respectant un pas tournant de 1/4 et le résultat est plutôt satisfaisant.

      Maintenant je viens de voir autre chose en démontant le silencieux qui équipe la Remignton 700 sps varmit 308w d'acquisition récente :

      Le principe est de briser l'onde en la cassant simplement via 5 cloisons successives.

      Donc. Si vous voulez partir sur ce système qui j'imagine est optimal, il suffit d'un tube de 50 mm,
      d'un autre de 25 mm mais seulement de 5 cm de long pour le glisser sur le canon.
      Ensuite coller des bouchons de diam 45 mm à l'intérieur du gros tube qu'il faut percer à 10 mm pour laisser passer la balle au centre,

      et vlà que le tour est joué !

      Supprimer
  10. Pour le recuperateur d'etui...sauf pour un tir precis.....il suffit d'un sac plastique sac plastique ordinaire dans lequel on vaglisser sa main

    RépondreSupprimer
  11. l'idéal est de remplacer les tubes en pvc par des tubes en aluminium et de combler l'espace entre eux par de la l'aine de roche ou de bois ( isolent thermique et phonique )....un bonne alignement entre le lanceur et le modérateur devra être parfait pour éviter tout accident de tir !! pour ce faire un filetage est conseiller pour le jumelage lanceur modérateur ....

    RépondreSupprimer
  12. avec de la laine que l'on utilise pour les pots d'échappements motos

    RépondreSupprimer
  13. PRENDRE UNE BOUTEILLE DE PLASTIQUE SIMPLE EFFICASSE.

    RépondreSupprimer
  14. Hello ..!
    Je rajoute ceci :
    Vu Sur Y.tube , des filtre à huile de voiture vissés sur différents types d' arme ( de poing , et même avec 1 AK47..! )

    Miraculum , ça fonctionne très bien ..! & le pas de vis est ok ( .. bien qu' aux USA , il travaille beaucoup avec du 1/2 * 28 unf pour le 22 )
    Donc j' imagine qu' ici , on doit avoir de quoi faire , avec nos filtre à huile ( et même peut être d'autre filtre de mécanique ..?!! )
    Aussi , ces 2 Ricains vus sur Y.Tube , ils sont Armuriers & vendeurs d' armes ..!!
    Merci , dave

    RépondreSupprimer
  15. Ri-hi .. & I've omis de dire , oui , une bouteille plastique non préparé , peut suffire , pour 1 coup je crois !.?! ..

    Mais se faire 1 ch'ti modo de sound , prêt à être ré-employé , en PVC pour du 22 , c' est déjà super..!

    ça demande pas trop d' investissement , et le Mac' bricoleur , c' est aussi du Survivaliste ( y' faisait que ça le Mc Giver , 1 vrai Survivaliste , en faux ..)

    Mais des gars qui comme celui qui a descendu le fleuve Amazone ( donné perdant à 1000/1 , par des pointures ) , ben chapeau !!
    1 peu comme " Le Totze " ( = Jo' Krys' AK 46 ) , de " Ouled Djelal " à Tamanrasset à Pied Et ensuite le retour dans les mêmes conditions , en 1964 & seulement accompagné d' un ami , à tout juste 18 Ans
    Il l' a fait une seconde fois en plus .. L' Aventure , la vraie .. Respect Pap's

    RépondreSupprimer
  16. bonjour

    je voudrais savoir, si il est possible, de modifier un silencieux démontable pour nettoiement, pour un pa d un pistolet 9mm d alarme a blanc,pour qu il fasse vraiment se qu on attend de lui.

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un silencieux sur un pistolet d'alarme?
      Et à quoi sert-il s'il ne fait même pas de bruit?
      Francois

      Supprimer
    2. comprenons nous bien vous voulez passer un modérateur de son d'un pistolet d'alarme sur un vrai pistolet automatique,bien compliqué et inutile compte tenu des distances d'engagement , à moins qu'il s'agisse d'un cal 22 et l'utilisation est tout autre.plus de précision seraient nécessaires:modele,calibre etc etc etc

      Supprimer
  17. je me suis mal expliquer, c est un silencieux, qui se visse sur un glock 25 9mm, en tirant sans silencieux le bruit et de 120 db et avec le silencieux le bruit et le méme.
    se que je voulais savoir, c est si il est possible de le modifier pour qu il réduise le son.

    cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. est-ce un filetage 13x100 pas a droite ou 13,5 pas à gauche ? dans les deux cas ne vous attendez pas a une diminution du bruit a zéro,il vaut mieux un 13.5 pas a gauche (risque moindre de dévissage en tir soutenu) il existe de très bons modérateurs chez nos amis grands bretons au besoin je laisserai un lien,pas de bricolage hasardeux,jamais ,bien à vous

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Je viens de voir que vous tirez avec du 9mm PAK...
      Je ne sais pas qu'elle est votre besoin. Les cartouches d'alarme sont spécifiquement étudiées pour faire presque plus de bruit qu'une cartouche 9mm parabellum.

      Supprimer
  18. c est un 9.82 sur o,88 mm a gauche pour le canon et pour ouvrir le silencieux c est 12.50mm sur 150mm a droite, en fait ca fait une semaine que je l ai est, je ne l avais jamais démonter, en fait c est juste une prolongation de canon en fet..
    je suis tout a fait d accord avec vous, il ne faut pas prendre de risque a faire du bricolage, surtout quand on n y connais pas grand chose.
    j apprécierais si vous pouvais, me laisser un lien, chez nos amis breton..
    cordialement a vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. contacter sds tel.0562144509 ou http:www.rdsindustrie.com/index/component/virtuemart/silencieux/vortex-pr-9

      Supprimer
  19. ok merci pour tous, c est conseils
    cordialement

    RépondreSupprimer
  20. Tireur licencié depuis 1966 un seul mot pipo
    c'est beau le cinéma il faut savoir qu’après plusieurs coups le canon devient brulant, alors le P V C ??????????????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui il y a même sur you tube un gars qui y fait cuire du bacon , en tout cas la t-bolt en 17 hmr est seulement tiède après 50 coups soit 5 chargeurs en tirs quasi inninterrompus en canon lourd ,bon c'est pas une mg42 non plus

      Supprimer
    2. Plutôt que de jeter le bébé avec l'eau du bain comme le premier bourrin venu, pourquoi ne pas s'adapter en bon survivaliste et faire un joint en silicone pour combler l'espace restant entre le bout du canon et le tube d'entrée du silencieux ? Car si vous êtes licencié depuis 1966, vous devez sûrement savoir que le silicone est insensible à la chaleur. D'ailleurs, on en fait même des dessous de plats...

      Supprimer
    3. Ben ma foi faite l'essai et vous verrez bien.Je fais moi même les miens EN ACIER car j'ai la chance d'avoir un tour
      Bonne chance et résultat à vous. Mais pensez aussi aux vibrations

      Supprimer
    4. Bonsoir.
      Entre une Brenneke tirée par un fusil à pompe et une balle de carabine (par exemple en 308 Win), est-ce que l'une des deux est plus bruyante que l'autre ? Parce que le jour où on est en situation de défense, pas de casque anti-bruit...

      Supprimer
    5. identique ,le bruit, il y en a un plus sourd :le 12,le 308 claque plus sec mais dcbl ça semble très proche en situation de défense oubliez vos oreilles ,il vaut mieux être sourd que mort ,alors prenez votre arme avant les boules quiès

      Supprimer
    6. Sans casque, si tu veux préserver tes oreilles pense à tirer la bouche ouverte l'impact sur tes tympans sera légèrement atténué.
      Yves

      Supprimer
    7. Le fait d'ouvrir la bouche en grand (communément appelé "technique du poisson rouge") atténue grandement l’atténuation du bruit, j'ai tésté avec un peu tous les calibres, 308, cal 12, 357, 5.56, etc... et ça marche trés bien

      Supprimer
  21. Un armurier (qui veut me vendre des silencieux ?) me dit qu'à bricoler un silencieux, je risque de baguer mon canon et de le rendre HS. Est-ce possible ?

    RépondreSupprimer
  22. Savez-vous où trouver des mesures sonores pour les différents calibres ? Par exemple, en passant d'un calibre 308 à 223 ou à 30-30, est-ce que je gagne 1 dB, 5 dB ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour mais quel intéret ? si c'est pour du tir en club un casque antibruit suffit pour tout les calibres concernés et côute moins cher que des modérateurs de son .Il faut savoir que les db progresse en intensité de façon exponentielle 85 c'est un aspirateur bruyant,110 est la limite dangereuse pour l'oreille humaine sauf très brève exposition,en aucun cas vous ne gagnerez 5 db d'un calibre sur l'autre au mieux 0.5 avec ou sans modérateur de son,

      Supprimer
  23. Merci pour la réponse.
    Si un jour je devais tirer sans casque, ça m'intéresse d'être un peu moins sourd que si j'étais plus sourd...
    Pas de données sur la question ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune désolé si ce n'est que tirant 308,222,17hmr et 12 et 16 je ne fais pas la différence sans modérateur

      Supprimer
    2. Intéressant article pour les tueurs à gage.

      Supprimer
    3. Alors impossible de camoufflé la totalité d'un pistolet Magnum comme dans les films d'Hollywood ou bien dans les films de James Bond 007.

      Supprimer
    4. quand on tue ,on tue ,le bruit on s'en fout ,seul le résultat compte ,c'est pas la cible qui viendra se plaindre d'avoir mal aux tympans ,la douleur brève se situant entre les deux oreilles

      Supprimer
    5. Réponse à Janus 2a "quand on tue ,on tue ,le bruit on s'en fout ,seul le résultat compte ,c'est pas la cible qui viendra se plaindre d'avoir mal aux tympans" Question facile. Pour ne pas être reparé par la police.

      Supprimer
    6. Bonjour anonyme du16 a3.3 ,dans le cas proposé il s'agit de chaos et dans cette occurence la police soit n'existe plus, soit aura elle même a protèger ses proches.Si l'on craint d'être repéré par cette même police c'est que nous considèrons notre action comme répréhensible par la loi, .Soucieux de l'ordre , je n'engagerais pas ce genre d'action dans un état de droit,et n'utiliserais pas un 11,43 silencé pour lancer une action surprise et discrète cette arme étant inadaptée dans cette situation de non droit.Cordialement

      Supprimer
    7. Aussi pour l'entraînement à la maison sans déranger votre voisin et ne pas à protéger votre oreille.

      Supprimer
    8. l'entrainement à la maison ???!!!!!

      Supprimer
    9. Oui. Dans mon terrain près de mon piscine. Je suis au Québec est non en France.

      Supprimer
    10. Merci ,voilà une précision indispensable,en France la législation interdit ce genre d'exercice,les stands de tir sont là pour ça,l'état Français depuis la révolution craint le peuple en arme ,la démocratie en donnant en partie le pouvoir au peuple pour édicter des lois applicables a tous , en a profité pour affirmer que l'armement du citoyen n'était plus nécessaire dans les textes et a encadré sa possession; l'ordre étant appliqué par la police au nom de la nation.Plus encore la possession d'armes , par une pression et une lobotomisation des esprits ,est considérée par le grand public comme une horreur sans nom.Voilà comment un peuple perd insidieusement sous de faux prétextes sa liberté

      Supprimer
    11. je ne crois pas qu'une loi ou un artifice de loi interdise de tirer chez soi.
      Un article de loi peut-être pour appuyer l'argument?

      Supprimer
    12. Je ne connais pas les lois en France. Il est interdit d'voir en possesion d'un silencieux ou compresseur = 2 ans de prison au Canada. legalbeagle.com/6802569-canadas-silencer-laws.html

      Supprimer
    13. anonyme du 17 voici les textes art l224-3 du code rural et 312-40 du code du sport :donc interdiction de tir pour les catégories b et pour les c dans un terrain clos tel que défini dans les textes,sachant qu'en cas d'accident ou de voisin mauvais coucheur il peut être invoqué la mise en danger de la vie d'autrui;en principe si vous possédez des armes nécessitant des autorisations vous savez qu'elles ne sont utilisables que dans un stand agréé

      Supprimer
    14. Désolé janus mais L224-3 du code rural concerne les propriétaires d'animaux
      https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071367&idArticle=LEGIARTI000006582439&dateTexte=&categorieLien=cid

      et 312-40 du code du sport n'évoque en rien une interdiction de tir chez soi.

      https://www.gunpolicy.org/firearms/citation/quotes/10971

      un autre article plus précis peut-être pour appuyer l'argument?

      Home

      Supprimer
    15. bonjour Home effectivement me suis trompé sur le n° de l'article du code mais j'ai trouvé mieux :http://www.armes-ufa.com/spip.php?article307

      Supprimer
    16. Merci pour tes réponses Janus 2a.

      Supprimer
  24. Merci, c'est déjà une réponse !

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour
    Pour ceux qui ne croient pas au PVC comme corps de modérateur de sons, jetez un œil sur les 2 vidéos que j'ai uploadées à www.mesprojets.eu/moderateur.html. Vous verrez un modérateur de son pour le 9mmP en PVC, et qui n'a pas explosé !.
    Personnellement, je préfère les chicanes A CONDITION DE FAIRE DES TROUS AUSSI PROCHES QUE POSSIBLES du calibre (ex : 6mm pour le 22LR), ce qui veut dire parfait centrage sinon pouf. Dans le modèle à tube central à trous , les gaz vont seulement partiellement se perdre dans le corps, et mettre du grillage métallique c'est bien, mais je ne crois pas que le transfert thermique puisse être instantané, d'où efficacité moyenne.

    RépondreSupprimer
  26. Bjr, et sur un pn, cal44, ça serait faisable ?

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour. Sur une carabine 22lr quelle longueur faut il pour un bon étouffoir merci

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.