20 janvier 2014

Une arme de survivaliste : le K31 de l'armée suisse

(Par Stef Desbois, rédacteur de Survivre au Chaos)

Voila une arme que l'on n'a pas l'habitude de voir sur les sites et les forums survivalistes !

Pourquoi faire un article sur cette arme du siècle dernier alors qu'il est possible d'obtenir aujourd'hui des armes redoutables et de très bonne qualité ?

Et bien, à mon sens, c'est une arme qui a toute sa place dans une armoire de survivaliste.

Ce que je vais essayer de vous montrer à travers cet article...




Le mousqueton suisse 1931 Schmidt & Rubin (abrégé Mq. 31 ou K 31) est une arme militaire redoutable à répétition manuelle, dont la culasse fonctionne selon le principe du mouvement rectiligne (système Schmidt) emprunté au Fusil Schmidt-Rubin model 1889, mais repensé par Adolf Furrer sous la dénomination: système W+F, culasse Furrer. L'appellation "Schmidt-Rubin K31" est donc un abus de langage.


Le mousqueton suisse K31 (1931)


Le mousqueton 31 est issu du mousqueton 1911. En 1929, La Waffenfabrik de Berne a tenté d'améliorer la précision du Mq 11 en fabriquant un mousqueton d'essais 1930 (200 pièces) avec un canon plus lourd (16,8mm au lieu des 14,7mm du Mq 11), et un col de crosse plus étoffé. Les essais furent peu satisfaisants.

Le cahier des charges comportait quatre points :

- Longueur égale au Mousqueton 11
- Maniement semblable
- Précision égale au fusil long
- Coût abaissé


Le mousqueton suisse 1911


En 1930, la WF met au point le Mq 31. Dix exemplaires sont soumis à des tirs comparatifs avec le fusil Mq 1911 et le Mq d'essais 1930 à l'école de tir de Wallenstadt et dans quelques sociétés de tir.

En mai 1931, poursuite des essais avec 200 pièces (n° 500'001 - 500'200) dans six écoles de recrues de l'infanterie, une école de sous officiers, quelques écoles de recrues d'armes spéciales et quarante sociétés de tirs. La performance du champion du monde de tir, Karl Zimmermann, fut très remarquée par le Conseil fédéral. Au premier essai avec cette arme, M. K. Zimmermann, champion du monde de tir, a obtenu un résultat impressionnant. Il n' avait cependant cette arme en main que pour la première fois et ne s'était pas servi de cartouches spéciales.

Produit à 721`680 exemplaires dès 1933, il a été introduit non pas pour un réarmement général, mais peu à peu dans l'armée suisse dès 1935. Les derniers exemplaires militaires furent produits en 1958 et 1972 pour les privés (source Wikipedia).

La qualité de fabrication (Suisse), la grande fiabilité et la précision de cette arme doit permettre au soldat de se défendre efficacement à courte distance et de toucher de très petites cibles à des distances de plusieurs centaines de mètres en visée ouverte.

Grâce à sa culasse à mouvement rectiligne qui permet une manipulation simple (seulement 2 mouvements contre 4 avec le système Mauser 98), la cadence de tir devient plus élevée. Le rechargement des cartouches peut se faire directement par dessus sans avoir à enlever le chargeur. Un bon tireur peut tirer 10 à 12 coups bien ajustés par minute.


Rechargement de l'arme par-dessus, sans enlever le chargeur


Culasse du K31 fermée avec la hausse graduée pour un tir jusqu'à 1500 m en visée ouverte !


Aujourd'hui, de nombreux tireurs continuent d'utiliser le K31 et certains l'équipent pour le tir à longue distance (TLD) de 600m et plus, en lui ajoutant un rail St Marie graphics afin de pouvoir monter une lunette : Les performances sont encore au rendez-vous 80 ans après!




Le Mq.31 utilise la fabuleuse munition 7,5mm GP11  (7,5/55 Suisse) :

  • Longueur de la cartouche : 77,7 mm.
  • Coefficient balistique : 0,514 à V 780 m/s
  • Vitesse initiale: 780m/s pour le K31
  • Énergie initiale : 3094 à 3661 joules selon l'arme
  • Portée pratique : 1200 m
  • Portée vulnérante : 4 000 m
  • Portée maximale avec une élévation de 37° : 5500m pour le K31...


Différentes munitions de GP11


Après avoir lu ces quelques précisions techniques et historiques, on peut se permettre de penser que pour se préparer à l'invasion de leur pays par l'Allemagne de Hitler, les Suisses ont mis tout leur savoir faire et tous leurs matériaux de haute qualité (de l'époque) dans cette arme de guerre et sa munition. Par ailleurs, il est amusant de penser que ce fusil Suisse est le seul fusil de guerre à n'avoir jamais fait la guerre ! Cela garantit aussi le bon état de ces armes 50 à 80 ans après leur fabrication

Le gros avantage d'une arme de guerre pour un survivaliste c'est que c'est une arme prévue... pour la guerre. On peut donc lui adjoindre un accessoire intéressant. Surement que chacun lui trouvera une utilité...


Le K31 avec sa baïonnette

Après l'arme coté avant, il y a aussi l'arrière en métal qui est utilisable...




Le K31 est une arme de guerre non obsolète, et il s'agit bien de guerre lorsque l'on parle de chaos. Pour l'avoir utilisée régulièrement, je peux vous assurer qu'elle fera toujours partie intégrante de mon armoire.

Fiable, précise, robuste, voilà toutes les qualités que l'on demande à une arme qui sera malmenée lors d'un combat. Toute cette arme a été pensée pour endurer un conflit armé, jusqu'à l'enveloppement du canon dans son fût de bois afin de le protéger des coups, comme cela se faisait à cette époque.

Il est encore possible d'acheter des K31 dans le commerce à des prix raisonnables (+/- 450€). Comme c'est une arme de collection et qu'il semblerait que les arsenaux en suisse soit vides de ce modèle (!), les tarifs vont de ce fait augmenter tous les ans ; dépêchez vous d'acquérir le vôtre !


De haut en bas, culasse de CZ en 22lr, culasse de Tikka en 7RM  et la culasse du K31.
La tirette à l'arrière permet d'armer ou de désarmer la culasse facilement, c'est un gain de sécurité certain.


Depuis cette année, la munition d'origine du K31 (la GP11) est passée en catégorie C (déclaration et non autorisation). C'est une incroyable bonne nouvelle puisque qu'il reste une grande quantité de cette munition dans le commerce. Actuellement la GP11 s'achète aux alentours de 0,5€ pièce par 500 unités. On arrive encore à trouver ces balles dans leur emballage d'origine et livrées dans une caisse en métal. Idéal pour celui qui veut faire des stocks... Les Suisses sont allés jusqu'à entourer la jonction de la balle avec la douille d'un fin liseré de cire afin de la protéger de l'humidité. Ils ont pensé aux stocks de longue durée...

La GP 11 n'est pas autorisée à la chasse. Si l'on veut chasser avec un k31 (comme moi) il faut trouver un fusil sur le marché, rechambré en 30-284. Cette cartouche est une "exception culturelle française". Elle n'a été adoptée et normalisée que pour permettre le rechambrage de certaines armes réglementaires dont la détention en France était interdite sans autorisation administrative lorsqu'elles demeuraient dans leur calibre d'origine.

Les tireurs ont vite découvert que les dimensions de la .30-.284 sont telles qu'elles offrent la possibilité d'"effacer" les chambres d'armes militaires établies à l'origine en : 308 Win., 7,5 x 54mm M1929C, 7,5 x 55mm suisse, 7,62 x 53mm R finlandais ou 7,62 x 54mm R russe, sans obliger à entreprendre des modifications profondes et coûteuses des fusils concernés. Le 30-284 est issu de la douille du 7mm284 winchester dont on a élargi le collet afin d'y glisser une balle de calibre 30 (7,62mm) (source Nobel sport).

Les K31 en calibre 30-284 sont une hérésie pour les puristes, mais un bon plan pour nous survivalistes. En dehors des capacités impressionnantes de ce calibre, très proche de la GP11, les K31 en 30-284 devraient se négocier moins cher sur le marché maintenant que le calibre d'origine (GP11) est libéré ;)


A gauche le 30-284 "Nolasco" - à droite le 30-284 prêt à être rechargé avec une balle coulée.


A ma connaissance, un seul fabriquant en France propose cette munition de haute performance pour le tir ou la chasse ; les tarifs sont environ de 1€ par cartouche. Moins bon marché que la GP11, mais il reste la possibilité du rechargement pour tomber les coûts.

Le 30-284 est un calibre comparable à la GP11. Il est très facile à recharger et très flexible puisqu'il est possible de l'utiliser en charge réduite avec de la AO (par exemple) et des balles coulées en plomb (alliage). Il s'avère que le pas des rayures du canon du K31 prend particulièrement bien les balles en plomb. Les résultats obtenus sont incroyables. Avec 13gr de AO et un projectile de 155gr tiré dans mon K31, j'obtiens 470m/s de vitesse moyenne et je groupe dans 8cm à 100m en visée ouverte (je suis un tireur moyen).

La société Nobel, qui commercialise les poudres Françaises Vectan, propose des tables de rechargement pour des projectiles de différentes marques allant de 110gr à 190gr. Les poudres utilisées sont: Tubal 2000 3000 5000 7000 8000 et SP 7, 10, 11, 12 et A0, SP3 pour les charges réduites... Un choix impressionnant !

Les douilles 284 winchester se trouvent facilement dans le commerce. Il est aussi possible de partir des douilles 6,5 284 de Norma et de les reformer avec l'outil dédié. A partir de cet élément, une multitude de possibilités s'ouvrent à nous. J'insiste encore sur le calibre 30 qui est très largement utilisé dans notre pays. J'ai écris dans un précédant article que si l'on a stocké des douilles et des amorces, il est facile de démonter une cartouche de n'importe quel calibre de 30 pour en récupérer le projectile (et la poudre si vous avez une bonne connaissance du sujet) afin de remonter une cartouche qui siège dans votre carabine.

Pour ceux qui ne rechargent pas encore, j'espère que vous avez compris le message : Il est temps de s'y mettre! Cela élargit le champs des possibles avec les armes et les munitions. Avoir une connaissance approfondie et savoir bidouiller des cartouches en temps de chaos me paraît IN-DIS-PEN-SA-BLE pour un survivaliste, mais ceci fera l'objet d'un autre article...

http://www.youtube.com/watch?v=vme90gayUzc

50 commentaires:

  1. Encore un trés bon article, impressionnant exposé d'une arme de guerre.

    je ne connaissais pas ce fusil, je m'intéresse surtout aux armes récentes, mais je connais des armes des mêmes années (le-enfield, mauser, mausing-nagant, etc) et en reconnais leurs qualités (rusticité en particulier)
    les caractéristiques des munitions sont plutôt impressionnantes pour une munition aussi vielle (coefficient balistique quasi identique à une munitions récente)
    Pour la baïonnette... perso, j'aime pas trop, mais pourquoi pas.

    En ce qui concerne le rechargement, c'est vrai que c'est bien utile pour pouvoir avoir une grande quantité de munitions, mais aussi pour avoir des munitions qui correspondent à votre armes (les rayures du canon sont faites pour accepter un certain coefficient balistique, et la culasse est faite pour résister à une certaine pression) tout ça, ça s'apprend. Perso, je ne recharge pas encore, mais je vais mis mettre.

    Par contre, point négatif en ce qui concerne les articles récents, je remarque qu'il y a de moins en moins de pin-up, lol

    RépondreSupprimer
  2. C'est en effet un excellent fusil tout à fait à sa place dans la panoplie du "survivaliste", son armement en "deux temps" est rapide et fiable. J'en ai eu deux (quand c'était encore plus libre!), rachetés par des amis à l'affût des bons plans! Encore un article de bon conseil.
    Actuellement, il y a aussi des bonnes affaires à saisir avec le Mosin-Nagant (long) en 7,62x54R (entre 200 et 250 euro) Un mécanisme simple, solide, dont la munition de surplus à très faible coût est à prendre en compte. Comme fusil de survie du "pauvre" je ne vois pas mieux dans un calibre puissant. Après on a le choix de se que l'on a. Celui qui dispose encore d'un MAS36 en 7-08 a intérêt à la garder. C'est un bon fusil, rustique, solide, qui a fait ses preuves. Hélas, un grand nombre a été détruit, et son prix équivaut à l'excellent K31 nettement plus précis à longue distance. Donc à choisir, il n'y a pas à hésiter. Reste de Mosin-Nagant du pauvre qui fait bien mon affaire avec deux pack de 800 cartouches en stock!

    RépondreSupprimer
  3. Impossible de l'acheter en Suisse en tout cas ! J'ai essayé l'an dernier... Pas suisse m'a répondu l'armurier (je suis belge) la législation dans mon pays est très sévère sur les armes a feux ! Je doute que mon arbalète ou ma catapulte servent a grand chose face a du calibre 12 ou à un mousqueton 31 ! J'aimerais m'en fournir 1 et quelques munitions, pouvez vous m'aider ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. plein d'annonces sur internet en France. Mais il faut avoir une licence...

      Supprimer
    2. Mais oui, vous pouvez acquérir un K31 pour l'export, allez voir chez Gaby Dayer, armurier à Sion, il vous arrange le coup. Téléphonez avant pour connaitre les formalités. http://www.dayer-armes.ch/
      Bonne chance

      Supprimer
    3. Ces fusils se trouvent assez facilement mais sont devenu assez cher. En moyenne 450 a 500 €. Tout ce qui est bon marché est pour la poubelle car, canons totalement usés. 750 € un canon neuf.

      Supprimer
    4. Les prix d'un Mousqueton 31 en Suisse est nettement meilleur marché !
      J'en ai acquis 2 pour 400 Frs (Francs Suisse) chez un particulier, puis un troisième chez un armurier pour 80 Frs.
      Les trois en excellente état !!!
      Je précise que je suis un Suisse habitant en Suisse.
      Maintenant je ne sais pas qu'elle sont les conditions d'acquisition et de rapatriement en France (pour un Français).
      En Suisse depuis quelques années, cette arme à changé de catégorie et n'est plus soumis à un permis d'acquisition d'arme mais à une déclaration ! (pour un Suisse habitant en Suisse et n'étant pas interdit, et sans cashier judiciaire LOURD )

      Législation Suisse sur les armes:
      http://www.police.be.ch/police/fr/index/vorschriften/vorschriften/waffen/gesuche-dokumente.assetref/dam/documents/POM/Police/fr/Armes/broschuere_schweizerisches_waffenrecht_fr.pdf

      Pour le reste très bon exposé de cette magnifique arme ; )

      Supprimer
    5. je voudrais quelques renseignements sur les chargeurs de rechanges
      barbilou@laposte.net

      Supprimer
  4. on trouve sur le marché églement des mosin nagant 1891/30 certes avec moins de réputation de fiabilité suisse mais dans un calibre facile et pas cher a trouver le 7.62x54r
    des munitions de surplus a pas cher 250euros les 1000cart livré dans des boites étanches militaires.
    l'arme quand a elle coute la moitié d'un k31 dans les 250euros neuf d'arsenal russe.

    RépondreSupprimer
  5. SB.

    Le mosin est surement tres bien mais il est surtout tres tres encombrant il me semble.

    SB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sûr que dans la poche révolver ça va dépasser comme un K31. A 10cm de + pour une arme longue on n'est plus à ça près, l'avantage réside dans la solidité, le prix d'achat du fusil et des munitions. Pour la visée ce n'est pas pire. Le fusil du "pauvre". Mais si vos moyens le permettent, un beau K31 (mesurez l'usure) ne vous réjouira. Sauf qu'ici on parle survie et il en faut pour toutes les bourses. J'ai eu en main le Mosin acheté récemment par un copain. L'état quasi neuf du fusil m'a agréablement surpris, avec des rayures au top. Il fera le boulot! si le K31 (en très bon état) est dans vos moyens, faites-vous plaisir, avec un peu de métier vous tiendrez un format A4 à 300m.

      Supprimer
    2. Un K31 comparé à un mosin nagant...j'avoue il est moins jolie que le russe mais on s'en fou, coté précision H+L y'a pas photo le K31 remporte la plupart des championnats de TAR, le canon chrome facile à nettoyer facile à réarmer, plus compact de 14cm...faut être objectif je tire avec les 2, le K31 est nettement supérieur!!! En Alsace on a la chance de côtoyer un tel fusil...le meilleur des fusils à verrou, bien sur on en voit pas au cinéma donc personne en fait la pub ...tant mieux y'en a plus pour nous!!! Puis la baïonnette magnifique est digne de tourner dans le seigneur des anneaux(ça m'arrive de voir la TV)

      Supprimer
  6. Bonsoir,

    Bon article, cependant le K31 ne me paraît pas le fusil idéal pour le survivaliste : c'est une arme rare, dont la munition est difficile à trouver et onéreuse, sans même parler des pièce détachées. En outre, le système de répétition, pour rapide qu'il soit, n'est pas des plus simple à entretenir et réparer.
    A mon humble avis, il serait préférable d'acquérir un Mauser type 98K en 7x64, arme facile à acheter pour environ 500 euros avec un permis de chasser, dont les munitions sont produites en Europe par caisses entières, faciles à recharger, d'une précision dont la réputation n'est plus à faire. En outre l'immense production de ce modèle permet une abondance de pièces de rechange au cas où.

    RépondreSupprimer
  7. Essayons de résumer, sachant que l'on parle ici d'une arme militaire de surplus déclassée :

    Le K31 ici présenté est une suggestion intéressante. Savoir si c'est la meilleure dépend de vous. C'est sûrement le meilleur choix pour un tireur T.A.R. rompu au rechargement et s'il est "survivaliste" coup double! ce qui est valable pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre. Maintenant il ne suffit pas d'avoir un K31 pour que tout baigne, il faut savoir jauger le degré d'usure des rayures et l'état de la bouche du canon. (valable pour toute arme)

    L'imbattable Mosin-Nagant... déjà cité. Prix d'achat et munitions à bon marché (a bun patu!) rapport qualité prix sans concurrence. Au service du Tzar puis de la révolution bolchévique jusqu'au "front de l'Est" il en a vu de toutes les couleurs. A cours de munition il fait un excellent casse-tête, et en pirogue une bonne pagaie! :-)
    et avec sa baïonnette vous tient à distance respectable. Il tient pas dans une poche, on peut pas tout avoir! faut vous y faire.

    Maintenant on a l'incontournable MAUSER 98K. En 8x57 JS d'origine, la munition se trouve assez bien, question prix faut voir. C'est du costaud balaise. Choisissez l'original ou un calibre proche en longueur de cartouche pour une bonne répétition.

    Les excellents US17 30-06 -un peu lourd et long- sont devenus très chers, les Springfield 1903 hors de prix.

    Donc si vous avez déjà un bon fusil et son stock de munition, quoique ce soit, ça ira bien. Si vous cherchez un bon outil dans vos moyens, voyez ce qui a déjà été dit. Pour la munition la plus répandue en "surplus militaire" sera la 308 (7,62 Nato) en théorie! parcequ'en cas de "clash" tout deviendra aléatoire à se procurer sans aucune source d'approvisionnement. (Chibani)









    Et puis? du MAS36 pas donné avec sa munition d'exception française! en 7,62 Nato (308) c'était le bonheur... mais non, l'hexagonnerie l'a emporté, tout ça pour avoir une balle au même calibre "quand même"! car le 7,5 "français" fait 7,82 à fond des rayures comme le... 308 Nato! pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

    Et bien sûr l'indestructible


    RépondreSupprimer
  8. Ah la la! le couplet MAS36 venait juste après le Mosin, quant à "l'indestructible" c'est le MauMau98! si je chante dans le désordre on va me jeter des cailloux! Tenez à propos de cailloux (arme préhistorique) c'est libre, gratuit et ça fait mal. Le lance-pierre qui ne me quitte pas a calmé quelques tocards bruyants, bêtement agressifs, en toute discrétion. Ni vu ni connu, sans balistique terminale ni adn.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Balistique interne, pas balistique terminale (la balistique terminale est la réaction d'une munition sur une cible)

      Supprimer
  9. Très juste, y'en a au moins un qui suit! je voulais en effet évoquer l'identification de la munition (traces, rayures...) pour la réaction en cible, ça va du "aïe" au "p'tain enc...". Là il faut rester zen et faire F.O.M.E.C. la zone des 30-50m est dangereuse.

    RépondreSupprimer
  10. les armes chambrées en calibres "civil" (7 mm Rem. 30 short M1, 222 Rem magnum...etc) seront vite inutilisables par manque de munitions correspondantes, de plus ceux d'en face seront équipés eux d'armes type AKM, avec approvisionement régulier et sur en 7.62x39 d'origine... un conseil, si vous le pouvez laisser tomber les merdouilles dans ces calibres et achetez vous au "black" quelque chose de sérieux... (2 calibres pour armes d'épaule 308 Winch./7.62x51 - 7.62x39 soviet et pour PA DU 9 mm para.)

    RépondreSupprimer
  11. je parle bien sur des armes d'épaule d'origine militaire rechambrées dans ces calibres...

    RépondreSupprimer
  12. Mais où trouvez vous du7.62x54R de surplus à 250€ les 1000 ?
    car là sincèrement, je suis preneur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans beaucoup d'armureries en France au ailleurs.
      Je vois chez ESP (par ex) les boites de partisan sont entre 13 et 15€ / boite de 20. (munitions taxées de très corrosives par les tireurs français).
      Personnellement j'en utilise dans mon SVD.
      bien sur achat sur présentation de l'autorisation de détention.

      Supprimer
  13. Sur tous les sites d'armuriers, en ligne.
    Tu as le choix entre de la munitions de "surplus" russe en boite rectangulaire de 750 cps, ou de la partizan en boite de 50 (entre 13€50 et 15 € la boite).
    Munitions soumises à autorisation évidemment. A savoir que les partisans ont mauvaise réputation chez les tireurs (Fr) à cause de l'action corrosive de la poudre sur les canons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Eric D
      le meilleur prix que j'ai pu trouver en munition de surplus, c'est 159 € les 500.
      Quand aux Partizan entre 13 et 15 euros c'est pour une boite de 20.
      Bon , tu me diras on peux les recharger.

      Tu as de bonnes adresses apparemment?

      Supprimer
  14. Article très intéressant et bien écrit pour les collectionneurs. Cela dit, j’apporte un bémol sur le choix pertinent de cette arme en cas de chute de la normalité :

    Si le Shit Hit The Fan se produit, il ne sera plus possible de se ravitailler en pièces détachées ni en munitions, en tout cas ce sera très difficile : vous savez qu’internet est un outil qui confère à la magie, mais paradoxalement aussi très fragile. Et tout le monde n’habite pas au-dessus d’une armurerie…
    Dans ce cas-ci, seul l'équipement le plus répandu pourra être trouvé. En terme de munitions, cela se traduit par :
    - 22lr
    - Cal. 12
    - 9 mm

    En outre, il faut différencier une arme apte pour la défense personnelle/du foyer et une arme destinée à un tir lointain.
    Le fusil présenté dans cet article est capable d'atteindre les 600 m ? Sympa pour le tir de précision. Mais nous ne sommes pas là dans une optique auto-défense ni protection du foyer, ou les adversaires seront forcément très proche de votre domicile.
    Abattre une cible à 100-600 m, est-ce de la survie ? Non.

    Certains vont avancer la chasse… Ce qui reste d’animaux sauvages en France disparaîtra rapidement en cas de rupture durable des chaines alimentaires classiques. Et puis, honnêtement, les gens très attentifs à se renseigner sur notre futur, et concevant qu’il sera sombre, voire violent, pensent davantage à se défendre qu’à chasser le cerf…
    Et pour la défense du foyer, en calibre classique (car il est impératif de penser au ravitaillement), nous avons, au pire le 22lr en arme de poing (pire car demande de détention pour un petit calibre), pour ceux qui ont les moyens et la patience, toujours en arme de poing, le pistolet semi-automatique 9 mm, sinon pour les budgets plus serrés et sans paperasseries, le calibre 12 semi-automatique ou à pompe.

    Personnellement, je possède une carabine 22lr de bonne facture. Bonne lunette de tir, silencieux efficace, etc. Mais, qui ne rentre pas dans le cadre d’une défense personnelle/du domicile.
    Pour cela, et jugeant le pistolet 9 mm (et les procédures administratives) au-delà de mon petit budget, j’opte pour un calibre 12 semi-automatique. Le choix des munitions en fait une arme terriblement polyvalente de 0 à 35 mètres !

    Donc, très bon article sur cette arme, mais qui ne me déviera pas du 12 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu es calé au fond d'un couloir tu peux abattre 8 hommes qui se suivent(données 8mm MAUSER), Puis quand on a faim on confond les gens avec des rations de combat, avoir un 338 Lapua mag je trouve ça "too much" mais un fusil à verrou pour tomber un sanglier ou un connard qui t'as volé ou pire, si on le peut faut un prendre au moins un, les prix sont vraiment abordable en plus tout est passé en cat° C, ce sera bien plus fiable que ce qui se fabrique aujourd'hui, d'ac avec toi sur le 12 ou 22 mais les calibres de grande chasse t'élargissent le périmètre à l'horizon, perce du pare-balle et c'est une option à prendre en compte! Karl

      Supprimer
    2. Pour le choix des armes, je n'ai aucune critique à faire. Après tout, actuellement nous sommes en temps de paix, et chaque tireur sportif passionné d’armes à feu est libre de se faire plaisir.

      Chacun, en effet, est libre de choisir en fonction de ses affinités... Mais il est aussi prisonnier de son budget, de ses conditions de vie, de la souplesse intellectuelle de sa femme, etc.

      Personnellement, au vu de mon expérience des armes (j’ai 45 ans et j’en ai manié un certain nombre… un petit nombre), de la minceur de mon portefeuille (un coup salarié, un coup chômeur, un coup rmiste et une pension alimentaire au cul, en plus de toutes les factures habituelles), j’ai fait le choix de miser sur un rapport qualité/prix/contraintes administratives stricte… et basique.

      Je ne vois pas l’avenir comme un immense champ de bataille, et donc pas la nécessité de posséder un arsenal.

      Et mon budget étant, je le rappelle, très limité, j’ai fait les choix suivants :

      - Carabine de précision RS1-22lr VARMINT sur une base de CZ 455, de chez FMR. Munition très répandue et pas chère. Pour le tir de 25 à 200 m. Une arme qui n’a pas de pouvoir d’arrêt mais est assez discrète. Équipé d’un excellent silencieux, cette carabine 22lr est parfaite pour un tir fantôme à une distance de +/- 100 m !

      - Fusil semi-automatique calibre 12. En complément (et opposition totale) de la carabine 22lr fantôme ! Le 12 est là pour un tir puissant (bruyant) et rapproché. Un choix de munitions pertinent, et une arme plus dans le cadre d’une défense personnelle.
      Le tout, peu onéreux (quoique la CZ 455 m’a coûté un bras), et obtenue avec juste une licence. Et on a là les 2 munitions les plus répandues en France.

      Bref, je ne regrette pas mon choix.

      Et n’oublions pas, enfin, que le renforcement de notre sécurité et la prévention d’un futur merdique ne doivent pas se limiter aux armes à feu. Donc, j’oriente une partie de mon argent vers d’autres modules : énergie, armes blanches, feux, équipement tactique, éclairage, communication, etc.
      Je ne peux pas mettre tout mon budget dans les armes à feu ; il y a tellement d’autre chose à acheter.

      Je compte donc rester sur ces 2 calibres. En tout cas pour le moment. :-)

      Supprimer
  15. ALERTE!!! !allez tous voir les vidéos de mr phillipe louvet sur youtube,voila un bon homme qui a du mérite et qui se croit seul, à nous de lui prouver le contraire!camarades,allons!!!!

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour à tous,

    Voici quelques règles de vie pour le survivalisme.

    1) A chaque arme, une fonction.
    2) Mieux vaut un petit calibre dans la cible, que du gros à coté
    3) Ne jamais sous estimé le pouvoir vulnérant d'une arme
    4) Connaître à fond les performances, et mécaniques de ses armes

    Le k31 à une balistique légèrement plus plate que le 308win (7.62*51 NATO), un pouvoir vulnérant très très correcte, et une portée utile avec organes de base largement viable jusqu'à 200m pour une personne habituée et beaucoup plus par des experts.

    Un armurier propose les munitions GP11 pour la somme de 272 euros les 480 ce qui donne un prix correcte de 0.52 centimes le tir pour une régularité qui me semble difficile à atteindre pour des néophyte en rechargement (sans parler du budget nécessaire pour ce lancer)...

    Le Mosin Nagant est "bon", c'est une brute qui est très RUSSEtique (hahaha :d) mais ne vaut ABSOLUMENT pas en qualité un k31.

    Si je devais choisir une arme de la seconde guerre mondiale ce serait :
    1) K31
    2) Kar98
    3) Mosin Nagant...

    Vous savez le comble ? J'ai eu mon Mosin avant mon K31 héhé... quel péché après avoir été si élogieux à l'égard du k31.

    Pour conclure, un Mosin c'est rustique et pas excelent mais ça permet de travailler grossomerdo proprement et à pas chère (s'entrainer à démonter, tirer, modifier l’apparence du bois ect...) et le k31 c'est plus un petit bijou en terme de mécanique, alors n’hésitez pas foncer.

    RépondreSupprimer
  17. Salut à tous je suis l heureux possesseur de 2 magnifique k31, pour comparer j ai aussi un fass 90 l armé suisse m en a pratiquement fait cadeau à la fin de mon service militaire mais malgré l âge je préfère tirer au k 31.tous ca pour en venir à ma question j ai aussi usm1 que penser vous de cette arme pour le survivalisme hyper légère tres solide maniable tres precis a 100 en tout cas cadence de tir élevée, ne serai il pas meilleur que beaucoup d autres armes dans un monde en plein chaos...salutations à tous Lionel de Suisse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La carabine M1 est un classique de la Seconde guerre Mondiale. Légère et plutôt compacte par rapport aux fusils imposants de l'époque.

      Moi je la préfère aux fusils nommés précédemment pour ce que tu as dit : très légère, solide et maniable même pour un petit gabarit, précise à 100 m et plus, cadence de tir élevée...

      Après, en France on change de catégorie par rapport au fusil à verrou. Là, c'est du semi-auto chargeur 15 coups. Donc, le match est-il égal ?

      Mais en finalité, c'est à toi de choisir, suivant ton gabarit, comment tu aimes tirer, le type de munitions, etc.

      Supprimer
    2. le choix de l'arme dépend aussi de "l'âge du capitaine" et de sa condition physique. Quelque soit l'arme choisie, en dehors du basique 22LR ou autre ou 12, vous tirerez (:-) toujours le meilleur part de ce que vous maîtrisez le mieux, quelque soit le calibre. Avoir une munition courante est un très bon choix pour toutes les raisons déjà exposées, ensuite c'est une question d'opportunité personnelle. Si vous avez le fusil qui vous va bien et un stock de munitions conséquent ne changez rien. Gardez juste un oeil sur votre 22 et ce bon vieux 12 à l'abri des curieux, au cas où. Votre k31 (ou K98 ou Mosin) tiendra les prédateurs à (grande) distance, ça compte. Un minimum d'entraînement indispensable peut se faire en période de chasse, au trou-du-cul du monde, avec des taiseux. Il en reste. Et en mode survie la légalité n'a pas court. Pas vu pas pris.

      Supprimer
    3. juste pour l'info...^^

      " Il faut dire que durant la guerre de Corée, les soldats chinois luttaient contre le froid en mettant des épaisseurs de journaux sous leurs vêtements et qu'à 150 m, les tirs de 30M1 ne parvenaient pas à les tuer. "

      source Wikipédia

      Supprimer
    4. Je vais être un peu cynique voire méchant...

      Mais le Chinois, c'est du costaud, du résilient de chez résilient. Chinois, Japonais, Russes / Ukrainiens (ils vont bientôt pouvoir se tester), tout ça c'est du compact, presque autant que les pages d'une encyclopédie.

      De part chez nous, le made in France, dont Hollande est le parfait symbole, il y a, au bas mot, 60 millions de moutons à la peau fine, et une épaisseur de journaux n'y changera rien.

      Je m’inclus dans ces moutons, et une USM1 suffira largement à me faire la peau, de même qu'une 22lr.

      Pour ma décharge, ainsi que celle de mes concitoyens, je pense que la France à jadis été un grand pays... mais ça c'était avant. Et, cet état d'esprit pitoyable qui règne au sein de notre peuple, qui fait de nous des anti-spartiates, on le doit à un modèle d'éducation, de moralité et de discipline dont sont empreints nos dirigeants depuis... la fin de l'Empire, ou aux environs.

      Si on consulte les livres d'histoires, on constate que notre décadence historique apparaît avec la / les République (s), en fait. O_o

      Supprimer
    5. ...et c'est aggravé depuis Mai 68, par hasard...
      Ceci dit, super vos avis sur les armes;
      Juste pour dire qu'ayant fait l'école militaire à 15 ans, je tirais au Mas 19/56 et plus tard lors d'un stage au mas 36 avec baïonnette ..
      J'ai de bon souvenir et groupement avec le mas 49/56 et un incident de tir
      Et j'oubliais la sulfateuse le MAT à la hanche au coup par coup puis en rafale, mais elle déviait vite en haut à gauche, fallait penser à compenser..
      Super blog, bravo, mis en favori

      Supprimer
  18. Bravo pour ton texte tu est tres lucide sur la France, je suis moi même double national Suisse et Français j ai donc une vision un peu extérieur sur les deux pays je travail en Suisse mais j'aime la France profondément malgré les défauts que tu as cité plus haut mais je serai bien incapable d y travailler .pour en revenir au armes donc une bonne Diana à air comprimé suffirait contre des peaux tendre....

    RépondreSupprimer
  19. Pour en revenir au "Monde en plein chaos"si je devais choisir 2 armes ce serait mon sigg p229 en 9mm sous mon aisselles en permanence, il faut imaginer un monde sans pitié ou le premier venu serait près à vous buter pour un morceau de pain. Et mon fass90 en bandoulière arme plus que polyvalente et hyper résistante, le cal5.56 peu volumineux facile à stocker en grande quantité. Avoir un pistolet 24h sur 24h dans son holster sa peu faire la différence. Au moment où vous bêcher votre jardin par exemple et qu un forcené affamé vous arrive dessus avec une hache à la main,pour vous piquer vos carottes et avait prévu de vous cuisiner avec celle-ci. Bêcher sont jardin avec un fusil d assaut c est pas évident et se défendre avec une bêche sa peu le faire mais à mon avis un bon vieux 9mm ça reste plus efficace....heureusement tous ça pour l'instant ça reste de la SF.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une Diana à air comprimé pour bouter les Français hors de leurs murs... Haha ! C'est à peine méchant, et surtout drôle.

      J'ai vu, la veille au soir, sur France 2, un reportage sur l'exode des Français, en 1940, lors de l'avancée allemande. Ce n'est pas une défaite, c'est une déroute. Une véritable honte dû à l’incompétence de nos dirigeants. Et le pire, c'est que notre misérable république n'a retenu aucune leçon, car il y a fort à parier que si un tel événement devait se reproduire demain, la France ne résisterait pas mieux. Notre pays est encore moins résilient qu'en 1940, et notre armée se résume à quoi, 5000 hommes qui tiennent la route ? On est encore plus dépendant de l'Europe et des USA qu'avant...

      Le seul point positif dans ce déclin historique (un point important, j'avoue), c'est que l'Europe de l'ouest semble avoir perdue l'envie de se foutre sur la gueule.

      Mais, pour en revenir à l'humour, il ne faut surtout pas se prendre trop au sérieux, nous, ceux qui savent que notre mode de vie va fatalement s'écrouler. Trop de sérieux amène du stress, et le stress est la principale cause de mortalité en cas de crise. Le cœur fini par lâcher, inévitablement. Demandez à FerFal se qu'il en pense, par rapport à ce qu'il a vécu lors du chaos de l'Argentine, en 2002.

      Sinon, allongé sur le divan du psy, je confesse volontiers mon incapacité à constituer une armurerie chez moi. Pas assez de sous ; je suis d'ailleurs actuellement au chômage, suite à mon déménagement hors de l’Île-de-France, pour venir me réfugier au sein d'une petite et salvatrice ville de 4000 habitants. Même en travaillant, je n'ai de toute façon pas un salaire conséquent.

      Je me contente donc, pour le moment, d'une simple (mais efficace) licence de tir. J'ai une excellente carabine 22lr (RS1 sur base de CZ 455) et un non moins excellent calibre 12, le Baikal mp 155.

      Une arme de poing est de l'ordre du rêve pour moi. J'avoue cependant, outre le fait qu'un Glock m'aurait fichtrement tenté, que si je devais d'aventure demander une autorisation, je pencherai assez pour ce que je considère comme étant l'arme polyvalente par excellence, pour un civil français, que je noterai comme suit :

      + légère et maniable,
      + munitions en nombre, faciles à transporter et pas chères,
      + pouvant être utilisée par toute la famille,
      + aucun recul ; meilleure visée et l'épaule intact,
      + peut de bruit, voire quasi indétectable avec un silencieux,
      + pouvant tirer de prêt comme de loin...

      - Pas de pouvoir d'arrêt.

      J'ai nommé une carabine semi-automatique 22lr, du type S&W M&P 15-22.

      Quand on y réfléchit 2 min, c'est tout le contraire du calibre 12...

      Hum, en écrivant cela, je me dis que l'année prochaine, je me laisserai bien tenter par la 22lr semi-auto, moi... O_o

      Supprimer
    2. 1940 en effet fut une défaite cuisante... mais dans le 5 semaines de combats, la France avait compté plus de 100 000 morts, soit plus que les premières semaines de la 1er guerre Mondiale. Enfin peu de gens le savent tant il est bon de s'auto flageller, mais l'armée de l'air a expédié au sol plus de 900 avions nazis , soit plus que la totalité de ce qu'avait abattue les Anglais pendant toute la bataille d'Angleterre. Et puisque nous évoquons les Anglais, en voici un allié qui n'hésita pas à battre en retraite devant l'avancée Allemande pour rembarquer ses troupes à Dunkerque laissant seule l'armée Française coupée en deux ! Enfin et pour finir la GB n'a été sauvé que grace à l'entrée en guerre des USA, car sinon , elle enchaînait revers sur revers en Afrique du Nord et en Asie .

      Supprimer
  20. Dans cette article on parle du K31, bon je reviens pas dessus parce que beaucoup de choses sensées on été dites.
    Je voulais juste revenir sur les cartouches Privi Partizan qui ont réputation d être corrosive ENCORE une fausse vérité, je m explique en plus d être pas chère, de bonne qualités, constante d une boite à l autre, elles sont rechargeables au moins 10/12 fois et ne sont ABSOLUMENT PAS PLUS CORROSIVE qu une autre cartouche pour infos je tire et j ai tiré quelques milliers de Privi dans les calibres suivants
    Pour les armes longues :
    30M1
    7.62*39
    7.62*51
    7.62*54R
    223
    222REM
    30/30
    7.08
    8.57JRS
    45/70
    Pour les armes de poings :*
    9*19
    38 Spécial
    357 Magnum
    45 ACP
    Et bien je peux vous assurer que j ai jamais eut de problème de corrosion même avec une arme ayant tiré 200/250 coups que j ai nettoyé 2 jours après. Pas mal de tireurs sportifs ont la science infuse (pas tous heureusement) alors évitez de prendre pour argent comptant se que les gens racontent.
    Les cartouches de surplus sont bien plus corrosives 1h 30 après le tir il y a déjà apparition de la corrosion.

    RépondreSupprimer
  21. le commentaire ci dessus de anonyme 10h52 est signé
    Un Prepper

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, beaucoup de fausses vérités sont colportées sur les stands et notamment en ce qui concerne la supposée action corrosive de certaines munitions. D'abord, ce qui est corrosif, c'est la composition d'amorçage que l'on trouvait dans TOUTES les cartouches. Prenez une munition d'époque en 8mm Lebel, elle est très corrosive. Il est vrai aussi que les munitions des pays de l'est mais principalement les surplus militaires ont longtemps été corrosives mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. A moins de tirer de très vieilles munitions, il n'y a donc aucun inconvénient à tirer des munitions de l'est y compris les serbes PRVI PARTIZAN. En plus, ces munitions ont un très bon rapport qualité prix, alors pourquoi se priver. Et n'oubliez pas, une arme s'entretient avec soin pour tirer longtemps et en conservant son potentiel de précision. Amitiés.

      Supprimer
  22. Très bon fusil, j'en ai 2, un en 30-284 depuis des années et un en 7.5 swiss depuis que la réglementation a changée. Bien supérieur à un Mosin-Nagant (que j'ai aussi), pas du tout fragile et culasse à mouvement linéaire beaucoup plus simple qu'il n'y paraît. de toute façon, en cas de bris de pièce sur une culasse, hors pièce d'usure comme le percuteur, il ne faut pas compter bricoler une pièce quelconque car ce serait le meilleur moyen de prendre la culasse dans la figure au premier tir. Il ne faut pas oublier que les aciers utilisés sont de nuances précises et bénéficient de traitements thermiques bien spécifiques. Pour rappel, un fusil de ce type travail à des pressions voisines de 4000 bars quand un 12 est à environ 800 (épreuve à 1200 bars, c'est à dire le maxi supportable, pour la grenaille acier). Les contraintes n'ont donc rien à voir. Amitiés survivalistes.

    RépondreSupprimer
  23. Cette arme est elle utilisée régulièrement par des braconniers ?

    RépondreSupprimer
  24. bonjour,
    j'en ai un à vendre en très bon état, j'habite près de Lausanne en Suisse
    mon email est mensfriend@yahoo.com

    RépondreSupprimer
  25. j'en cherche un avec munition , faire offre !!
    laboulaie79140@gmail.com

    RépondreSupprimer
  26. Comment faites vous entrer 13 gr de A0 dans l'étui... Ça fait un peu beaucoup non ? C'est plutôt 1,3gr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je recharge des gp 11 cest vrai cesz autour des 1 gr il parlait certainement en grains mesure americaine

      Supprimer
  27. Je viens de m acheter un K31. Je vais l essayer tres bientot quand la saison de tir recommencera.
    Je compte faire du rechargement, mais je ne sais pas trop quelle ogive prendre.
    Je vois beaucoup de calibre .30 qui est tres proche du 7.5 swiss. Mais puis je utiliser toutes les ogives de calibre .30 ????

    RépondreSupprimer
  28. Salut je recharge mon k31 avec du 308 c est le cal le plus proche du 7.5 55 suisse depuis des années et ça marche très bien, après évite les ogives en plomb utilise de chemisées ou blindées,après bien sûr adapte le poids de l ogive ou poids de poudre.

    RépondreSupprimer
  29. merci beaucoup de votre réponse

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.